19 juillet 2018

Bienvenue aux prêtres du Burkina Faso

Des prêtres africains pour la période estivale

Une vingtaine de prêtres du Burkina Faso séjournent cet été dans les Alpes-Maritimes, pour prêter main forte à nos paroisses et leurs curés pendant la saison estivale. À l’initiative du jumelage diocésain, cet échange profite à tous.

Les prêtres ont été accueillis ce mardi 17 juillet par Mgr André Marceau à l’évêché. Accompagnés de Frédéric Bernardeau, délégué diocésain à la Coopération missionnaire, ils ont dans un premier temps célébré une messe puis échangé longuement sur leur mission, avant de partager un pique-nique fraternel.

Ces prêtres viennent tous (à l’exception de deux) du Burkina Faso, des diocèses de Gaoua et Diébougou. Ce dernier fête cette année même les 50 ans de sa création !

 

Posté par Pierre et Paul à 14:05 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,


30 mai 2018

Info Diocèse de Nice

Fête du Sacré Cœur

Du 7 au 10 juin, le sanctuaire du Sacré Cœur, à Nice, est en fête ! L’occasion aussi de redécouvrir les Missionnaires Oblats de Marie Immaculée (OMI) qui gère le sanctuaire. Rendez-vous au 22 rue de France (Tél. 06 70 38 19 28 / sacrecoeurnice@gmail.com).

Posté par Pierre et Paul à 23:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

06 février 2018

Pour une Eglise en bonne santé....

Mission Azur : Pour une Église en bonne santé

270 personnes se sont rassemblées dimanche 4 février en l’église Saint-Marc à Nice pour cette nouvelle étape de Mission Azur. Prêtres, diacres, responsables de services et mouvements d’Église, paroissiens et quelques jeunes ont partagé et médité ensemble.

Après un accueil chaleureux par les membres de la paroisse Saintes-Marguerite, l’après-midi démarra en chants et prières, un temps animé par les jeunes professionnels de l’aumônerie de Sophia Antipolis, SophiaDeo. Le père Cyril Geley, membre de la commission Mission Azur, a ensuite rappelé le contexte de cette année pastorale, son lancement en septembre dernier et les différentes étapes déjà franchies. Le rassemblement de ce jour est un petit pas de plus sur le chemin parcouru ensemble.

Pour rappel, Mission Azur souhaite proposer à chaque chrétien une vie personnelle et communautaire, habitée par le souffle de l’Esprit-Saint et reposant sur les 5 essentiels de la vie de Jésus. + Adoration : Aimer Dieu, se tenir en sa présence, se laisser aimer par Lui. Prier, célébrer, louer, rendre grâce, intercéder… personnellement, en petit groupe et en communauté par des liturgies attirantes, inspirantes et adaptées. + Fraternité : Vivre l’amour du prochain et de soi-même, l’accueil et le soutien mutuels dans des petits groupes d’Église (équipe, maisonnée). Cette fraternité favorise l’intégration dans la communauté. + Formation : Grandir. Poursuivre la conversion de son cœur, développer son intelligence de la foi, discerner et cultiver ses talents et charismes. + Service : S’engager dans la communauté pour en servir la vitalité et la fécondité. Discerner les charismes, favoriser la prise de responsabilité du plus grand nombre, appeler à s’engager. La communauté s’organise pour accomplir efficacement sa mission interne et externe. + Évangélisation : Annoncer Jésus-Christ mort et ressuscité pour nous (le kérygme) à ceux qui ne le connaissent pas. Conduire à Lui. Faire découvrir l’amour de Jésus.

Venez à ma suite et je vous ferai pêcheurs d’hommes Mt (4, 19)

Deux curés, accompagnés de laïcs engagés, ont témoigné des actions entreprises dans leurs paroisses, avec les joies et difficultés rencontrées. Le père Benoît Parent, doyen de la Plaine du Var, est curé de Saint-Benoît-les-Oliviers et administrateur de Saint Sébastien. «Depuis presque deux, ce que j’essaie de faire finalement est ma vocation de prêtre. Nous sommes devenus prêtres pour annoncer Jésus Christ, le donner, faire l’expérience de sa rencontre.» Sans idées préconçues, la paroisse observe ce qui marche ailleurs. L’expérience du Parcours Alpha, en préparant la communauté paroissiale avant tout. Le besoin de créer des groupes de fraternité pour se questionner. Aller chercher de nouvelles personnes vers l’extérieur. Nécessité de l’investissement de chacun pour une vraie conversion. «Que Mission Azur soit pour toute l’Église de Nice une nouvelle Pentecôte.» Le père Franklin Parmentier, doyen des Pays de Lérins, est curé depuis 6 ans de Saint-Vincent-de-Lérins. Il témoigna de sa découverte de la paroisse et du travail avec les laïcs engagés. La paroisse a alors tenté le Parcours Alpha pour proposer la rencontre avec Dieu. De même, des TOP tables ouvertes paroissiales sont organisées. Des bilans pour faire de petits pas vers Jésus. Pour changer les choses, on commence par soi-même. Équilibrer sa vie avec le Christ pour avancer et croître. Les 5 essentiels selon l’alphabet : A adoration, B belle communauté, C charité, D disciples qui se forment, E évangélisation.

Un questionnaire fut alors proposé à l’assistance, un auto-diagnostic à partir des 5 essentiels. Une occasion de savoir où personnellement nous nous trouvons et comment avancer sur ce chemin et que faire pour améliorer l’équilibre des 5 essentiels.

Puis Bérénice Gerbeaux, de la commission Mission Azur, a repris les 5 essentiels, non pas pour les expliquer à nouveau mais pour les inclure dans un processus, celui de la formation de disciples-missionnaires. Un corps sain pour une Église en bonne santé. + Conversion : Rencontre personnelle avec le Christ. + Fraternité : Intégrer un petit groupe. + Formation : Suivre le Christ. + Service : À quoi suis-je appelé ? + Évangélisation : Témoigner du Christ

Mgr André Marceau, évêque de Nice, a conclu ce rassemblement avec des mots forts. «Mission Azur est avant tout une démarche de fidélité à une mission, elle est aussi promesse, espérance et vérité pour notre diocèse.» Mission Azur est aussi une affaire d’amour, de Dieu qui nous presse, du Christ qui a donné sa vie, de l’Église et des compagnons de route. Annoncer l’évangile pour nous, baptisés et aussi pour notre monde. Chaque petit pas fait grandir toute l’Église.

«Je veux donner à Mission Azur un parrain et une marraine». Le 26 janvier, le pape François a ouvert la voie à la béatification des 19 martyres d’Algérie. Parmi eux, le père Christian Chessel, père blanc missionnaire d’Afrique, tué le 27 décembre 1994 à Tizi Ouzou à l’âge de 36 ans. Il avait été ordonné prêtre à la cathédrale Sainte Reparate, à Nice, en juin 1992. À Christian Chessel, Mgr Marceau confie cette aventure missionnaire de l’Église dans laquelle il a grandi sa foi et sa vocation. Le même jour, le pape François a décrété Vénérable Madeleine Delbrêl, assistance sociale dans le Val de Marne. Morte 1964, elle fut présence d’Église en milieu communiste de la région parisienne. L’étudiante athée de la Sorbonne, éblouie par Dieu à l’âge de 20 ans, se convertit et se mit au service d’un monde ouvrier. «Qu’elle nous aide à être le Christ ici, celui qui sort pour aller ailleurs.» Ils ont été l’un et l’autre homme et femme de dialogue avec ceux mis sur leur route respective : fidélité à Dieu par la fidélité aux personnes.

 

PROCHAINE DATE…

Un corps saint…

DIMANCHE

10 JUIN 2018

De 14h30 à 18h

CENTRE PASTORAL PAUL VI

VALBONNE SOPHIA ANTIPOLIS

 

"J'invite chacun a être audacieux et créatif dans ce devoir de repenser les objectifs, les structures, le style et les méthodes évangélisatrices de leurs propres communautés"...

Pape François

 

 PS: Sur le site du diocèse de Nice, possibilité de télécharger le petit guide ...

 

Capturel

 

 

Posté par Pierre et Paul à 17:19 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

29 janvier 2018

Mission Azur

Mission Azur : dimanche 4 février

Une nouvelle étape pour Mission Azur : nous sommes tous conviés dimanche 4 février à Nice !

Sous l’impulsion de son évêque, Mgr André Marceau, l’Église catholique des Alpes-Maritimes est en chemin. L’année pastorale fut lancée le 24 septembre dernier avec Mission Azur, articulée autour des 5 essentiels de la vie de Jésus : la prière, l’accueil, l’enseignement, le service et l’annonce.

Prochaine étape : rendez-vous dimanche 4 février en l’église Saint Marc (180, boulevard Napoléon-III) à Nice de 14h30 à 17h30, en présence de Mgr Marceau, pour un temps de célébration, méditation de la Parole, témoignages et partage.

Posté par Pierre et Paul à 17:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 janvier 2018

l'unité des chrétiens

18-25 janvier : Semaine de prière pour l’unité chrétienne

Notre force, c’est le Seigneur !

Pourquoi prier pour l’unité ? Depuis le commencement du christianisme, les chrétiens n’ont cessé de se diviser en de multiples Églises et communautés ecclésiales. On y distingue trois grandes familles : orientaux et orthodoxes, catholiques, anglicans et protestants.

Au début du 20e siècle, le mouvement s’est inversé. Pour le témoignage de l’Évangile dans le monde, les chrétiens aspirent aujourd’hui à leur unité visible dans une même foi et une même communion eucharistique. Quand nous expérimentons la souffrance vive des séparations, nous désirons travailler à l’unité. Que faire devant l’ampleur de cette tâche ? L’histoire montre notre incapacité naturelle à garder l’unité et notre impuissance à la rétablir quand elle est brisée. « Si le Seigneur ne bâtit pas la maison, les bâtisseurs travaillent en vain », Psaume 127. Nous prions le Père pour obtenir de lui l’unité comme un don.

La Semaine de prière pour l’unité chrétienne se déroule du 18 au 25 janvier. Une semaine vécue dans le monde entier pendant laquelle les chrétiens de toutes confessions se rassemblent et prient pour leur unité. Une mise en œuvre concrète de l’œcuménisme.

Cette année, les Églises des Caraïbes nous invitent à prier avec un thème issu du cantique de Moïse et Myriam en Ex 15,1-21. Ce chant de louange célèbre la libération de l’esclavage en Égypte et la victoire de la main de Dieu sur les ennemis des Hébreux. Augustin voyait dans le passage de la mer Rouge une figure du baptême et dans la mort des Égyptiens la destruction des péchés. Le thème est formulé ainsi en français : « Le Seigneur est ma force et ma louange, il est mon libérateur ».

Programme des célébrations dans les Alpes-Maritimes et Monaco (non exhaustif)

+ Jeudi 18 janvier à 18h30                  Monastère des Clarisses (30, avenue Sainte-Colette) à Nice + Vendredi 19 janvier à 18h30            Église orthodoxe grecque Saint Spyridon (2, avenue Desambrois) à Nice + Vendredi 19 janvier à 20h                Église anglicane Holy Trinity Church (2-4, av. Général Ferrié) à Cannes + Samedi 20 janvier de 15h à 17h      Temple Saint Esprit (21, boulevard Victor Hugo) à Nice + Samedi 20 janvier à 18h                  Église Saint-Nicolas (place du Campanin) à Monaco + Samedi 20 janvier à 18h30              Cathédrale de Vence + Samedi 20 janvier à 20h                  Église évangélique (89, rue Georges Clemenceau) à Cannes + Dimanche 21 janvier à 14h45          Abbaye Saint Honorat en baie de Cannes + Dimanche 21 janvier à 16h30      Célébration principale au sanctuaire du Sacré-Cœur (29, rue de la Buffa) à Nice + Lundi 22 janvier à 19h                     Chapiteau du cirque dans le cadre du 42e Festival International du Cirque de Monte-Carlo (Espace Fontvieille) + Mardi 23 janvier à 18h30                 Église Saint Roch (place Saint Roch) à Nice + Mercredi 24 janvier à 18h30            Église anglicane Holy Trinity Church (11 Rue de la Buffa) à Nice + Jeudi 25 janvier à 18h30                  Armée du Salut (35, bd Dubouchage) à Nice

À Grasse, trois partages bibliques œcuméniques sont proposés à l’occasion de la Semaine de prière. Trois mercredis de suite, ces temps seront animés par le père Cyril Geley, curé de Saint Honorat et le pasteur Christian Barbéry, président du consistoire, autour du thème des Psaumes.

Une célébration œcuménique au Festival International du Cirque de Monte-Carlo

Dès l’inauguration du festival, en 1974, une messe dominicale fut célébrée sous le chapiteau en présence du Prince Rainier III et de la famille princière. Dès la 2e édition, une dimension œcuménique apparaît dans les vœux de nouvel an adressés par les communautés chrétiennes de notre région. Le troisième festival fut salué, cette fois, par un message commun des Églises anglicane, arménienne, catholique, réformée, orthodoxes grecque et russe.

En raison de l’ampleur prise par la prestigieuse manifestation monégasque et de l’occupation de plus en plus contraignante de la piste pour les répétitions, l’organisation de cette messe dut être interrompue. Avec l’extension du terre-plein de Fontvieille, la proximité du récent chapiteau et de l’église Saint-Nicolas offrit à nouveau la possibilité de convier, sur place, les artistes et leurs accompagnants à une eucharistie proposée en semaine.

Puis, au terme de la dernière célébration de 2001, une réflexion s’engagea entre le père Alain Goinot, curé de la paroisse, le père Patrick Keppel, délégué à la communication, à la culture et à l’œcuménisme, ainsi qu’avec des prêtres chargés de la pastorale des cirques : était-il raisonnable de continuer à inviter à un office catholique, des artistes qui, pour la plupart, étaient d’autres confessions ? Fallait-il pour autant, dans un pays où la réalité religieuse est largement prise en compte, se priver d’un moment de communion spirituelle entre croyants de toutes obédiences ?

La réponse fut immédiatement suggérée par la coïncidence des dates du festival et de la Semaine de prière pour l’Unité des chrétiens : une célébration réunissant les représentants des différentes Églises, avec le concours d’artistes du cirque, de diverses chorales et la participation de nombreux fidèles venus de toute la région. La première édition eu donc lieu le 21 janvier 2002, présidée par Mgr Bernard Barsi, archevêque de Monaco.

Posté par Pierre et Paul à 15:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :


22 septembre 2017

Evangéliser...

17_09_24_rentree

Annoncer la bonne nouvelle, sans prosélitisme acharné, mais par notre vie d'aujourd'hui, là où on est, là où on en est, éclairé par l'Evangile de Jésus, conscient d'être pêcheur mais mué par le désir profond d'Amour, de Paix, dans l'espérance indéflectible et la certitude que nous sommes TOUS aimés de Dieu!!!!

Posté par Pierre et Paul à 17:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

06 juillet 2017

Nomination doyenné du peillon

L' Evêché de nice, par l'intermédiaire de Monseigneur Gazaniga, nous informe, que le Père Michel Dejouy renonce à sa charge et que c'est le père Joseph Ziobron, du doyenné de Menton, qui est nommé curé de notre paroisse à la date du 1er septembre 2017. Bienvenue à lui.

Posté par Pierre et Paul à 20:52 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,

22 juin 2017

Jubilés de sacerdoce

Diocèse de Nice

Des jubilés de sacerdoce                  

                    20 juin 2017

Prêtres jubilaires de 2017 25 ans, jubilé  d’argent : P. André-Jacques Astre, P. Jerzy Bubulka, P. Benoît Parent, P.  Éric Rebuffel 50 ans, jubilé d’or : Mgr Guy Terrancle, P. Bernard Gilloux, P. Jean-Claude Lenain  (Foyer de Charité), P. Jacques Pujol 60 ans, jubilé de diamant : chanoine Yves Lombard, chanoine Maximilien Scotto d’Ardino, P. Christian Van Bunnen,  sma 65 ans, jubilé de palissandre : P. Gabriel Callier, P. Georges Poyeton

 

Posté par Pierre et Paul à 15:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

23 mars 2017

Pastorale des migrants_Diocèse de Nice

Le migrants ne savent pas nager

Actualité mise en ligne le   22 mars 2017 par l'Evêché de Nice

 

La Pastorale des Migrants de notre diocèse organise une projection-débat d'un film : Les migrants ne savent pas nager.  Jean-Paul Mari a embarqué à bord de l’Aquarius. C’est ainsi qu’il a   participé aux sauvetages et filmé de véritables miraculés, exténués   après un périple aussi long que dangereux.

SOS MEDITERRANEE, jeune association civile de   sauvetage en haute mer, a été créée en 2015 dans un élan de la société   civile européenne mobilisée face à l’urgence humanitaire en   Méditerranée. Un projet d’abord franco-allemand puis également italien, alliant   compétences du monde maritime et de l’humanitaire, pour apporter une   réponse, ne serait-ce que partielle et incomplète, à la tragédie qui se   déroule actuellement en mer Méditerranée - 46.000 personnes au moins ont   péri depuis une quinzaine d’années dans ces traversées périlleuses en   tentant de rejoindre l’Europe.               Une mobilisation citoyenne exceptionnelle  a permis de financer en   2016 l’essentiel de l'action de sauvetage au large des côtes   libyennes – le coût de l’opération s’élevant à 11 000 euros par jour ! Cette dynamique était à conforter, raison pour laquelle SOS   MEDITERRANEE vient d’obtenir, aux côtés de la SNSM, le label « Grande cause nationale 2017 » consacrée cette année au sauvetage en mer / sosmediterranee.fr

 

 

Eglise des Alpesè-MAritimes n°40 - Janvier 2017 Photo : Laurin Schmid/SOS Méditerranée Dossier spécial paru dans Église des Alpes-Maritimes n°40, janvier 2017 (Journée du Migrant et réfugié, message du pape François, marche aux flambeaux à Vintimille, les actions dans notre département pour accompagner les migrants, le réseau Welcome, SOS Méditerranée, soirée d'information). À lire ici...

 

Posté par Pierre et Paul à 17:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 janvier 2017

Journée mondiale du migrant et réfugié

 

 

Journée mondiale du migrant et réfugié

 

 

 

  

Le 15 janvier, l’Église catholique célèbre la 103e Journée mondiale du migrant et du réfugié pour laquelle le pape François a choisi comme thème de réflexion et de prière : « Mineurs migrants, vulnérables et sans voix ».

À travers cette journée, le Saint-Père nous invite à nous unir avec nos frères et sœurs venus d’ailleurs, et à prier particulièrement pour les plus petits, les mineurs. Cette journée nous aide aussi à faire l’expérience de la catholicité de l’Église, composée de membres de tous les peuples et de toutes les langues, unis autour du Christ.

Selon l’UNICEF (Fonds des Nations unies pour l'enfance), on estime aujourd’hui à près de 50 millions le nombre d’enfants migrants ou déplacés de force à travers le monde. Parmi eux, plus de la moitié (28 millions) a fui la violence. Si la plupart quittent leurs pays avec leurs familles, un nombre croissant entreprennent des voyages longs et périlleux sans adultes pour les accompagner. 88 300 mineurs isolés ont ainsi demandé l’asile dans un pays de l’Union européenne en 2015. Ces chiffres sont si impressionnants que l’on en viendrait à oublier qu’ils représentent des vies humaines : des petites filles et petits garçons, des adolescentes et des adolescents... guère différents de nos propres enfants. La doctrine sociale de l’Église rappelle elle aussi que l’enfance est une valeur en soi, et que « la reconnaissance publique de la valeur sociale de l’enfance est nécessaire dans tous les pays » (Compendium de doctrine sociale, 244). Les enfants sont avant tout des enfants, et il nous appartient de les protéger pour qu’ils grandissent dans la joie et l’amour, gage de leur épanouissement. Ainsi, la voix des enfants doit être placée au cœur des débats internationaux sur la migration et le déplacement, et au cœur des préoccupations de l’Église.

Tout au long de l’année, les catholiques du monde entier sont invités à célébrer des Journées mondiales, à travers lesquelles l’Église cherche à sensibiliser ses fidèles sur des thèmes de grande importance : la paix (1er janvier), les vocations (7 mai), les œuvres de la Terre Sainte (14 avril), etc. Une des plus anciennes, instaurée en 1914, est la Journée mondiale du migrant et réfugié ; la mobilité humaine n’est pas un phénomène nouveau et l’Église manifeste depuis longtemps un grand intérêt pour les migrants, se préoccupant de leur sort, au travers notamment d’un accompagnement pastoral adapté.

 

 

+ 1 migrant sur 8 est un enfant + 1 enfant sur 200 dans le monde est réfugié + Il y a deux fois plus d’enfants réfugiés en 2015 qu’en 2005

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par Pierre et Paul à 14:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,